L'alcool et le sport



L’alcool a de nombreuses actions sur le cerveau (et le mental) d’un sportif. Tout d’abord il peut avoir une action euphorisante qui offre un sentiment de détente, de satisfaction plus grande, de bien être général. L’alcool a également un effet désinhibiteur qui peut permettre selon les individus d’augmenter leur confiance en eux et ainsi être plus performant sur de petite période. Mais attention car l’alcool stimule et favorise également les comportements agressifs, violents et la chute brutale de motivation en cas d’échec.

 

Concernant les performances, l'alcool a une action sur les fonctions cérébrales utilisées dans le sport comme la réactivité, les reflexes, la concentration, la coordination et l’équilibre général. Bien évidement les capacités visuelles, dont l’évaluation des distances, sont brouillés ! Si vous pratiquez un sport de précision où il est nécessaire de viser vous risquez de rencontrer des petites déconvenues…

 

De plus lorsque l’on pratique une activité physique, le corps se déshydrate et l’alcool accélère encore plus ce processus ainsi que la diminution des performances  qui est lié au manque d’eau dans le corps. En ayant bu de l’alcool avant de pratiquer un sport, vous serez moins bon, moins précis et moins endurant ! Enfin l’alcool est un produit hyper calorique donc si vous contrôler votre alimentation, les boissons qui rendent joyeux vont détruire votre cure.

Pour conclure l’alcool a une action négative sur la récupération après effort : il va empêcher une réhydratation optimale de votre corps et vous ne pourrez rentrer dans une phase de sommeil réparateur, essentiel pour la reconstruction des tissus musculaires !

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site