Musculation

2 vidéos qui vont vous motiver !

Pour ceux en manque de motivation voici 2 petites vidéos qui devraient y rémédier :

et la 2ème :

Au travail maintenant =) !

Débutants, voici 8 conseils pour se muscler en toute sécurité !

Lorsque l’on débute le fitness ou la musculation, il a des mouvements, des pratiques et des habitudes à proscrire immédiatement sous peine de blessure prématurée facilement évitable :

- 1er : Stopper les abdos au sol. En effet vous allez stresser votre dos inutilement et pour un résultat au niveau du ventre plutôt médiocre. Vous allez même plus muscler le reste de votre corps que votre tablette de chocolat, préférez des abdos sur un banc.

-2ème : La barre de tirage positionnée derrière la nuque : cette position requiert des épaules très flexibles que seuls les initiés peuvent avoir. Pour les autres vous risquez tout simplement une blessure sur l’ensemble des tendons et des muscles de vos épaules. C’est une prise de risque bien importante pour des résultats peu probant ! Utilisez plutôt la barre devant les épaules afin de limiter les risques tout en faisant travailler aussi effacement vos muscles qu’avec la barre derrière.

-3ème : Les exercices d’isolation uniquement : le débutant choisira souvent les exercices qui musclent les parties du corps qu’il souhaite développer en oubliant de se développer des fondations de masse musculaire solide. Un entraînement complet, qui ne fait pas l’impasse sur un groupe musculaire sera toujours plus efficace.

-4ème : Le manque de sommeil : de nombreuses études ont prouvé que le sommeil était vital pour recharger le corps dans son ensemble. Si jamais vous vous sentez fatigué, les risques de blessures sont démultipliés ! Respectez au moins 8h de sommeil avant une séance, essayez de vous coucher à la même heure tous les soirs afin que votre organisme soit habitué à votre planning et si jamais tout cela n’est pas possible, il vous reste la sieste avant votre séance pour vous recharger.

-5ème : Le manque d’échauffement et d’étirement : s’échauffer permet d’augmenter la fréquence cardiaque progressivement ainsi que de préparer les muscles, les tendons et le système sanguin à un effort intense et plus ou moins prolongé. Échauffez-vous 1/10 du temps total de votre séance pour limiter les risques et chauffer parfaitement vos muscles pour des efforts intenses.

-6ème : Le manque d’hydratation : buvez avant, pendant et après afin d’apporter les nutriments aux tissus et compenser votre transpiration. Vous pouvez également consommer des boissons riches en sels minéraux lors des séances cardio où la transpiration et la perte de nutriments est plus grande.

-7ème : S’entraîner tous les jours : votre corps a besoin de repos entre 2 séances, souvent 48h lorsque l’on commence. Cela va permettre à votre corps de reconstruire les fibres musculaires détruites lors de l’effort et reconstituer la régénération. Le surentraînement augmente fortement le risque de blessure puisque votre corps n’a plus le temps nécessaire pour récupérer.

-8ème : Ne pas avoir de programme : Se faire suivre par un coach qui va vous proposer un programme de musculation parfaitement adapté aura des effets extrêmement bénéfiques sur vos résultats et vous permettra d’arriver plus facilement, rapidement et sans risque aux résultats finaux recherchés.

 

Présentation du Street Workout

Le Street Workout ou Ghetto Workout peut se traduire par « musculation de rue » est un style de musculation associé à de la gymnastique suédoise. Faisait appel à la fois a la force, l’équilibre et la souplesse, il se pratique en milieu urbain en utilisant un grand nombre d’infrastructures diverses : banc, poteau, rampe d’escalier, etc…

Cette forme de musculation/gymnastique est née dans les pays d’Europe de l’Est, cette pratique nécessitant peu d'investissement puisqu'il suffit simplement de trouver un endroit remplit d'éléments qui conviendront pour s'entrainer. Le Street Workout est ensuite arrivé en Amérique et plus précisement à New-York, où des athlètes comme « Hannibal » ont fait connaitre cette discipline peu coûteuse. Avec l’avènement de sites comme Youtube ou Facebook, la diffusion du Street Workout à commencer à buzzer à grande échelle et dans le monde entier avec des vidéos comptant parfois plus de 15 millions de vues, séduisant un public jeune et urbain, notamment en France.

Les équipes les plus connues de notre pays se nomment : la « Punishment Team » venant de Paris, « l’association Body Art » qui se situe à Lyon et « l’Unlimiteam » de Brest. Vous pouvez retrouver en lien les vidéos Youtube de leurs préstations.

 Des sites spécialisé comme Streetworkout France se développent et proposent des contenus de plus en plus riches pour les passionés et ceux qui souhaitent s’initier et s'améliorer dans cette pratique. Je vous invite à y faire un tour, il regorge de conseils, d’informations et d’un calendrier regroupant toutes les compétitions, idéal pour constituer sa propre équipe de Street Workout !

Développer la puissance musculaire

La puissance musculaire est recherchée par de nombreux sportifs (rugby, boxe, athlétisme) afin d’augmenter leur performance. On peut l’exprimer de manière mathématique : Puissance = Force x Vitesse.
Avec la force désignant une quantité de travail sur une distance et la vitesse désignant une distance sur un temps. Il apparait donc que force et vitesse sont étroitement liées pour prendre en puissance.

Voyons à présents les erreurs à ne pas commettre :


- La première est de vouloir aller trop vite en voulant en faire trop : la puissance doit être recherchée pendant des séances très qualitatives et non quantitatives afin de ne pas faire souffrir vos muscles. Il est impératif de ne pas dépasser : plus de 2-3 fois le même exercice avec des séries de 5 au minimum et des répétions allant de 4 à 10 au maximum. N’oubliez pas la période de récupération toute aussi importante pour votre corps afin d'etre en forme pour la prochaine séance.

- Un mauvais échauffement : développer sa puissance demande une « consommation nerveuse » très importante, si le corps n’est pas bien échauffé et préparé, le risque de blessure est très élevé sur les muscles et les ligaments. Une période d'au moins 10 minutes d'échauffement est vivement recommandée.

- Bien choisir les exercices : privilégiez des mouvements simples qui limitent le risques de blessures causées par un faux mouvement. Des exercices de lancer, de pousser, de saut ou de squats sont parfaitement adaptés, vous pouvez également pratiquer l’haltérophilie mais uniquement si vous êtes bien encadré.

- Préparer son gainage : la prise de puissance va avoir une lourde influence sur le physique et si ce dernier n’est pas parfaitement préparé, le risque de se blesser à cause d’un mouvement rapide et violent est accentué. Optez pour des exercices de gainages dynamiques avant de commencer votre prise de puissance musculaire, c’est un investissement très rentable sur le long terme puisque la prise de puissance sera accentuée. Un bon gainage permet enfin de faire le lien entre les muscles du haut et du bas du corps et évite les problèmes de dos.

Si vous souhaitez de plus amples informations, ce site vous apportera tous les compléments nécessaires pour organiser à la perfection votre entraînement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site